Grêle du 26 mai 2018 : Désespoir, impuissance, résignation.

IMG_20180526_181125

30 mai Grêle du 26 mai 2018 : Désespoir, impuissance, résignation.

Une large partie de notre appellation ainsi que d’autres secteurs viticoles en Gironde et en Charente ont été balayés par de gros orages de grêle samedi 26 mai. Les impressionnants grêlons approchaient la taille d’une balle de golf. Les dégâts sont majeurs sur plus de 7 000 hectares de vigne. Les plus chanceux ont des feuilles percées, d’autres on vu toute leur récolte disparaitre en 10 minutes. Après le gel d’avril 2017, ce nouveau coup dur va impacter durablement la vie -et la survie- des vignerons des Côtes de Bourg et des autres zones concernées.

Dans notre vignoble, les 50 hectares situées sur les communes de Mombrier et Lansac ont été touchés. Étant sur le côté du couloir orageux, l’état des vignes est déplorable mais il reste encore des bouts de rameaux, des feuilles plus ou moins déchirées et une partie de la vendange. Il va nous falloir redoubler d’effort et ne rencontrer aucun incident entre la fleur (début juin) et la récolte pour pouvoir vinifier des raisins de qualité même si le volume produit sera moindre.

Nous apportons tout notre soutien aux vignerons qui subissent série noire depuis deux ans et qui continuent à se battre.